Délégationde l’Essonne

La magie de l’Accueil familial de vacances

Émotion du départ, larmes de joie, sourires de bonheur, le premier départ de l’été 2013 a été un grand moment pour les petits et les plus grands. Retour sur quelques histoires heureuses.

Chantal Thomas, responsable de l'AFV pour le Secours Catholique de l'Essonne

publié en juillet 2013

Une centaine d’enfants viennent de partir pour la Loire-Atlantique, dans le cadre de l’Accueil familial de vacances (AFV), afin de retrouver leur famille de vacances ou de découvrir de nouveaux horizons. Chantal, la responsable de l’AFV pour le Secours Catholique de l’Essonne, revient sur ce premier départ et nous raconte comment ce temps spécifique de vacances peut changer la vie des enfants.

De l’Essonne à la Loire-Atlantique : un avenir bien différent

La magie de l’Accueil familial de vacances, c’est ce grand adolescent de 17 ans qui part avec nous depuis tout petit. C’est un dur qui ne mange pas tous les jours à sa faim. Il vient d’un quartier difficile de Grigny. Son beau-père est en prison. Son papa est inconnu. Ses trois sœurs sont placées par la justice. Juste avant le départ, il vient me voir et me glisse à l’oreille : « Je vais réfléchir à ce que tu m’as dit car je crois que c’est bien pour moi ! » En effet, la mairie du petit village où habite la famille qui l’accueille chaque été vient de lui proposer un contrat en alternance comme employé des espaces verts. Quel changement de cadre avec La Grande Borne !

Ne plus jouer le rôle de la maman

La magie de l’Accueil familial de vacances, c’est cette jeune fille de 17 ans qui vit seule à Évry avec ses petites sœurs et qui va enfin pouvoir penser à elle seule. La maman n’est plus présente dans le foyer familial. Le juge pense que c’est peut-être mieux ainsi. La jeune fille me dit avec un grand sourire reprendre sa vie d’adolescente, dans une certaine insouciance, loin des tracas de la vie quotidienne.

Souffler quelques jours et reprendre sa vie d’enfant

La magie de l’Accueil familial de vacances, c’est ce papa qui vient remercier le Secours Catholique avec beaucoup d’émotion. Il vit avec sa femme et ses deux enfants dans une pièce de 15 m². Depuis plusieurs années la maman est gravement malade et c’est la petite fille de 8 ans qui veille sur la maisonnée.
Le papa est heureux : « Elle va pouvoir souffler un peu et reprendre sa vie d’enfant… au moins pour quelques semaines ! »

Un éducateur prend la parole. Il est visiblement très ému : « Vous ne savez pas à quel point ces enfants ont de la chance de pouvoir compter sur une deuxième famille de vacances. C’est extraordinaire pour eux, pour leur épanouissement, pour qu’ils reprennent confiance en eux, tout simplement pour qu’ils puissent poser un instant leur fardeau du quotidien. » C’est la magie de l’Accueil familial de vacances.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne